Cheng2 Duo
METTANT EN VEDETTE
Silvie Cheng au piano
et
Bryan Cheng au viloncelle


Dimanche 27 mars 2022 à 14H00
À la Salle Rolland-Brunelle
20 Rue Saint-Charles-Borromée S, Joliette

Duo Cheng-© Harald Hoffmann 6.jpg

CRÉDIT : HARALD  HOFFMANN

Le programme
Un programme qui sort de l'ordinaire...


Luigi Boccherini ( 1743 - 1805 )
Cello Sonata No. 2 in C minor, G.2
      I. Adagio                                                                              3m30
      II. Allegro                                                                           3m45
      III. Allegretto                                                                    2m15

Eugène Ysaÿe  ( 1858 - 1931 )
Sonate pour violoncelle solo en do mineur, Op. 28 - Grave         4m30

Ludwig van Beethoven ( 1770 - 1827 )
Seven Variations on Mozart's "Bei Männern," WoO 46              9m00

Paul Hindemith ( 1895 - 1963 )
Phantasiestück, Op. 8 No. 2                                                       9m30

Francis Poulenc ( 1899 - 1963 )
Cello Sonata, FP 143                                                                  
      I. Allegro - Tempo di Marcia                                               6m00
      II. Cavatine                                                                        6m00
      III. Ballabile                                                                      3m30
      IV. Finale                                                                           7m00

Enrique Granados ( 1867 - 1916 ) (arr. Cassadó)
Intermezzo from 'Goyescas'                                                    4m30

Manuel de Falla ( 1876 - 1946 ) (arr. Gendron/Cheng)
La vida breve                                                                            3m30

Biographies
Le Cheng2 Duo
Cet irrésistible tandem frère-sœur originaire d’Ottawa met en vedette le violoncelliste Bryan et la pianiste Silvie Cheng. Avec déjà 17 années de partenariat, de nombreuses récompenses et trois enregistrements à leur actif, ces musiciens dans la vingtaine mènent également chacun une brillante carrière, l’un étant basé à Berlin, l’autre à New York. Ils présentent un récital contagieux d’énergie et de complicité, dans un programme tout en élégance!
Captivant le public et la critique, le « brillant » (The Times, RU) et « vraiment enivrant » (The Whole Note, Canada) Cheng² Duo (prononcé Cheng puissance 2) se distingue par sa musicalité accomplie, une alchimie opérante et la communication subtile qui s’établit avec les auditeurs. Le duo frère et sœur sino-canadien est formé du violoncelliste Bryan Cheng, 23 ans, premier violoncelliste gagnant du Grand Prix du Concours OSM

Duo Cheng-© Harald Hoffmann 4.jpg

CRÉDIT : HARALD  HOFFMANN

2019 — en possession du Stradivarius Bonjour (v. 1696) du Conseil des Arts du Canada —  et de la pianiste Silvie Cheng, qui a reçu le prix Roy M. Rubinstein pour son potentiel exceptionnel d’interprète.
Salué parmi les « 30 musiciens classiques canadiens de moins de 30 ans les plus talentueux » par CBC Music (Canada), le jeune et dynamique Cheng2 Duo présente des concerts depuis plus de 17 ans. Avec un vaste répertoire de la période baroque à contemporaine, incluant des arrangements originaux inspirés d’oeuvres du folklore et également des récentes commandes d’oeuvres, leurs récitals sont empreints d’une joie et d’un enthousiasme contagieux dans un équilibre du jeu rarement atteint et aboutissant à des interprétations mûres, historiquement documentées et profondes. Se démarquant par une programmation créative, Bryan et Silvie Cheng s’attardent à présenter, avec une égale ferveur, les chefs-d’œuvre traditionnels comme la musique d’aujourd’hui. Le duo a animé des expériences de concerts multidisciplinaires alliant la musique classique et contemporaine au jazz, à la poésie et aux arts visuels et médiatiques. Son répertoire compte une douzaine d’œuvres commandées depuis 2013.
Le Cheng2 Duo a enregistré trois albums sous étiquette audite, qui ont été encensés par la critique, Russian Legends (2019), BBC Radio Scotland Album de la semaine, Violonchelo del fuego (2018) et Violoncelle français (2016), un des meilleurs CDs de 2017 selon WCRB Classical Radio Boston.  Cette série d’enregistrements a reçu des distinctions internationales pour sa« sensibilité musicale », son « goût et un phrasé sans faille et la beauté du son » (das Orchester, Allemagne) de même que pour ses « interprétations passionnées, vivifiantes… magistrales » (MusicWeb International, Royaume-Uni).

Silvie Cheng
Louangée pour sa « palette extraordinairement variée » (WholeNote Magazine) et son jeu « purement magique » (New York Concert Review), la pianiste sino-canadienne née à Tokyo Silvie Cheng illumine les œuvres musicales avec son toucher exquis. L'affinité de Mme Cheng pour travailler en étroite collaboration avec des compositeurs vivants a conduit à près de cinquante premières mondiales depuis 2010, dans des lieux tels que Carnegie Hall, l'Université Cornell et le Musée des beaux-arts du Canada.

Silvie Cheng.webp

CRÉDIT : HARALD  HOFFMANN

Ayant une capacité extraordinaire à se connecter avec la prochaine génération et avec le public sur et en dehors de la scène, elle est une artiste-enseignante du programme d'apprentissage à distance de la Manhattan School of Music et du Bridge Arts Ensemble à New York. Convaincue que la musique en tant que langage universel peut aider à rassembler les communautés dans le besoin, elle a organisé et joué de nombreux concerts-bénéfice au fil des ans, recueillant des dizaines de milliers de dollars pour divers organismes de bienfaisance, sensibilisant à la recherche sur le cancer du sein et au 20/ 20 Campagne par l'entremise de la Fondation de l'Hôpital d'Ottawa. Elle a également organisé et participé à de nombreux efforts de secours pour les victimes de catastrophes naturelles en Haïti, en Indonésie, en Chine et au Japon par l'intermédiaire de la Croix-Rouge canadienne.
Mme Cheng a découvert son amour pour la musique à l'âge de quatre ans sur un petit clavier jouet bleu. Elle a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise en musique de la Manhattan School of Music en tant que boursière du Presidential Award, étudiante de Dean's List et récipiendaire du prix Roy M. Rubinstein pour « promesse exceptionnelle dans la performance au piano » après l'obtention de son diplôme. Ses mentors musicaux formatifs incluent Jeffrey Cohen, Menahem Pressler et Angela Hewitt. Mme Cheng détient également un Associate Piano Performance Diploma du Royal Conservatory of Music de Toronto.​
Mme Cheng est actuellement basée à New York.
 

Bryan Cheng
Lauréat du 2e prix et du prix du public au prestigieux Concours international de musique de Genève (2021), le Canadien Bryan Cheng (né en 1997) est acclamé comme « un bel artiste, distingué, de grande classe » (Le Devoir) et pour la « beauté rêveuse ” (Süddeutsche Zeitung) de sa création musicale. Bryan est lauréat du Premier Prix du premier Concours canadien de violoncelle Bader & Overton 2020 et du Concours international Hellam pour jeunes artistes 2019, le premier violoncelliste à remporter le Grand Prix du Concours de l'Orchestre symphonique de Montréal 2019, lauréat du Concours international de violoncelle Paulo et TONALi Grand Prix en 2018, et l'un des « 30 meilleurs musiciens classiques canadiens de moins de 30 ans » de CBC, ainsi que trois fois lauréat du Sylva Gelber Music Foundation Award.

Bryan Cheng.webp

CRÉDIT : HARALD  HOFFMANN

Au fil des ans, Bryan a accumulé un répertoire de concerts couvrant cinq siècles et est également attaché aux chefs-d'œuvre traditionnels et à la musique de son temps. Il a commandé et donné onze premières mondiales, dont deux pièces de la compositrice canadienne Alexina Louie lors de son deuxième récital au Carnegie Hall, la première nord-américaine d'un concerto pour violoncelle du compositeur anglo-russe Gabriel Prokofiev (petit-fils de Sergei) au Koerner Hall avec l'Esprit Orchestra et un projet multimédia mettant en vedette cinq nouvelles œuvres canadiennes de compositeurs de toutes les régions du pays au Musée des beaux-arts du Canada.

Bryan a donné des centaines d'heures à jouer pour des collectes de fonds pour divers organismes de bienfaisance locaux, nationaux et internationaux, y compris la Fondation de l'Hôpital d'Ottawa, le Ottawa Snowsuit Fund, la Leading Note Foundation, la Young String Performers' Foundation, les Amis de l'Orchestre du Centre national des Arts, Orchestre national des jeunes de la Jamaïque, la Croix-Rouge canadienne, etc. et a amassé des milliers de dollars pour les enfants au Canada et à l'étranger. Il a également fait don de trois de ses anciens violoncelles à OrKidstra, qui s'inspire du El Sist
 

Projets passés et à venir
Le duo a effectué de nombreuses tournées et a été invité dans les hauts lieux de la musique en Amérique du Nord (Canada et États-Unis), en Europe (Belgique, France, République tchèque, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Royaume-Uni) et en Asie (Chine et Corée du Sud). Régulièrement en tournée, il est invité de façons répétées dans des salles de concerts et festival renommés, incluant le Carnegie Hall (NY), Chamber Music at the Clark (Los Angeles), Musée des beaux-arts du Canada  et Ottawa Chamberfest.  Il a participé à de nombreux festivals internationaux, notamment celui d’Aspen (Colorado, États-Unis), de Trasimeno (Italie), d’Usedom (Allemagne), et Festival of the Sound (Canada). On a pu également l’entendre sur les ondes des principales stations de radio dont CBA radio, ICI Musique, Radio Canada International, Vermont Public Radio, WCRB Classical Music Boston, WCNY Classic FM, Kulturradio RBB et SWR2 Allemagne, ORF Radio Austriche et radio Classique Orpheus de Moscou.

Depuis ses débuts en solo au Carnegie Hall en 2011, Silvie Cheng s'est produite à l'échelle internationale en tant que récitaliste solo et pianiste collaboratrice, notamment au Steinway Hall, Merkin Hall, National Arts Club de New York ; Colline du Parlement   du   Canada,   Rideau   Hall,  Cour suprême du Canada, Centre national des Arts, Centre Winspear, Maison Symphonique, Grand Hall du Musée canadien de l'histoire; la salle Flagey de Bruxelles ; le théâtre poly de Shanghai ; La salle de concert Alpensia de Corée du Sud, parmi de nombreux autres lieux acclamés.
Également accomplie en tant que soliste invitée avec orchestre, Mme Cheng a récemment joué avec Symphony Nova Scotia (2020) et le New Amsterdam Symphony Orchestra (2018).
Ses distinctions au fil des ans comprennent les premiers prix au Concours international de piano des Mille-Îles et Heida Hermanns, les finales nationales du Concours de musique du Canada, le Concours de l'Association de la Fédération de la musique de l'Ontario et le Concours de musique de chambre Lillian Fuchs. Les apparitions dans des festivals internationaux incluent le Festival of the Sound (Ontario), Ottawa Chamberfest (Ontario), Toronto Summer Music Festival (Ontario), CAMMAC (Québec) et Pontiac Enchanté (Québec), Aspen (Colorado), Trasimeno (Italie), Usedom ( Allemagne) et TONALi Kiezfestival (Allemagne).

Bryan Cheng a fait ses débuts à guichets fermés en récital au Carnegie Hall à 14 ans, ses débuts à l'Elbphilharmonie en 2018 avec la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême, et en 2022-23, il donnera son ›Debüt im Deutschlandfunk Kultur‹ avec le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin au Philharmonie de Berlin.Les faits saillants en solo des saisons récentes et à venir incluent ses débuts au Festival de Lanaudière avec l'Orchestre symphonique de Montréal, des engagements avec l'Orchestre de la Suisse Romande au Victoria Hall, l'Orchestre du Centre national des Arts d'Ottawa, l'Orquesta Sinfónica Nacional de Panamá, l'Orchestre philharmonique d'Helsinki, Wiener Stadtorchester, Tapiola Sinfonietta, Südwestdeutsches Kammerorchester  Pforzheim   et   avec   les  orchestres symphoniques de Springfield (MO), Kingston, Terre-Neuve, Nouvelle-Écosse, Okanagan, Niagara, Lahti et Schleswig-Holstein; une tournée canadienne d'un océan à l'autre avec l'Orchestre national des jeunes en tant que lauréat du prix Michael Measures 2017 du Conseil des Arts du Canada; et une résidence d'été 2020 avec l'Orchestre des Amériques, en collaboration avec des chefs d'orchestre aussi estimés que Jonathan Darlington, Jacques Lacombe, Susanna Mälkki, Peter Oundjian, Matthias Pintscher, Dalia Stasevska et Joshua Weilerstein.
Également très demandé en tant que récitaliste, Bryan parcourt le monde en tant que violoncelliste du Cheng² Duo. Il s'est produit dans toutes les provinces canadiennes, une douzaine de pays et sur trois continents, dans des lieux tels que la Maison Symphonique de Montréal, le Koerner Hall de Toronto, le Winspear Centre d'Edmonton, le Harris Hall d'Aspen, le Flagey Hall de Bruxelles, la Philharmonie de Berlin, le Musiikkitalo d'Helsinki et le Poly Grand Theatre, ainsi que dans des festivals internationaux tels que "Spannungen" Heimbach, Dresdner Musikfestspiele, Usedom, Aspen, Ottawa Chamberfest, Toronto Summer Music Festival, Festival of the Sound et Indian River.
Les faits saillants de la saison 2021-22 incluent des récitals à Dresde (Frauenkirche), Hambourg, Paris, Londres, Bruxelles (Flagey), Berlin, Genève, Los Angeles, San Diego, New York, Ottawa, Vancouver et Afrique du Sud, ainsi que des apparitions à Festival Heidelberger Frühling en Allemagne, Festival d'art transsibérien en Russie et Festival Trasimène en Italie, en récital avec la pianiste Angela Hewitt. Les faits saillants des tournées des dernières saisons comprennent 14 villes en Colombie-Britannique et au Yukon, 16 en Ontario et au Québec en tant qu'artiste des Jeunesses Musicales Canada, 10 au Canada atlantique en tant qu'artiste Debut Atlantic et 13 villes en Chine.

Ce qu'on en dit

« À propos de son concert au festival de Lanaudière, été 2021.
Excellent violoncelliste. La fin de semaine a été illuminée par la présence du violoncelliste Bryan Cheng, vainqueur du Concours OSM en 2019. Il avait choisi le rare 2e Concerto pour violoncelle de Saint-Saëns qu’il jouait sur le Stradivarius « Bonjour » de la Banque d’instruments du Canada. Cheng est le bon choix pour le prêt inestimable de cet instrument qui a créé ce même 2e Concerto. Il a une projection très raffinée, jamais trop appuyée et c’est un artiste fin, distingué, d’une grande classe, jamais racoleur. Tout comme Kerson Leong il y a une semaine, Bryan Cheng a fait de brillants débuts à l’amphithéâtre. On le reverra. »
— Christopher Huss, Le Devoir

« … Bryan Cheng on his Tassini cello achieves powerfully contoured bass tones and the finest, tenderest heights with stupendous dynamics, sounding always cantabile, always beautiful, always perfectly in tune, and absolutely captivating. »
— Pizzicato Magazine (Luxembourg)

« Le violoncelliste Bryan Cheng est doué d’une facilité abondante, d’une musicalité innée et d’un sens du bonheur… M. Cheng possède tout ce que doit posséder un bon concertiste. »
— New York Concert Review (États-Unis)

« Bryan combines a dark, robust tone with jaw-dropping bravura… »
— The WholeNote (Canada)

« brilliant…appear[ing] in fresh colours and afford[ing] much pleasure. »
— The Times (Royaume-Uni)

DSC07988.JPG